Les professeurs

François-Xavier Lacroux

flûtes et direction

Formé initialement en violon et flûtes, il découvre l’orgue à l’âge de 19 ans . Il suit l’enseignement de Pablo Colino en direction de choeur à Rome (Institut Pontifical de Musique Sacrée) Il se consacre presque exclusivement depuis 15 ans à la musique ancienne à travers la voix et à ses activités de claveciniste et organiste. Au contact de figures marquantes de la musique ancienne, Pablo Colino à Rome, Olivier Schneebeli à Versailles et Marcel Pérès à Moissac et Paris, il travaille la voix et approfondit ses recherches sur les manuscrits anciens et leur interprétation. Il se spécialise alors dans les plains-chants et les musiques modales. Il fonde et dirige l’ensemble Les Chantres de Saint-Hilaire. Il enseigne le traverso, les flûtes à bec, le clavecin et la formation musicale tant au sein du cursus de musique ancienne des Chantres de Saint-Hilaire, qu'au conservatoire de Langon.

 

Dorothée Lorthiois
chant
Diplômée du CNR de Reims puis du CNSMDP, elle débute sur scène en incarnant le rôle d'Eurydice dans Orphée aux Enfers d'Offenbach sous la direction d'Alain Altinoglu. Depuis elle a chanté de nombreux rôles tel que Le Maréchal Ferrand de PHILIDOR (Jeannette), La Colombe de GOUNOD (Sylvie), Opera Seria de GASSMAN (Smorfioza), le Couronnement de Poppée de MONTEVERDI (Vertu et Drusilla), La Bohème de PUCCINI (Mimi), Don Giovanni de Mozart (Donna Anna), Il ritorno d’Ulisse in patria de MONTEVERDI (Minerva), Carmen de BIZET (Micaëla), Orlando Paladino de HAYDN (Angelica), Die Zauberflöte de Mozart (Pamina), Armida de Haydn (Zelmira) et récemment Traviata de Verdi (Violetta). Elle chante dans des prestigieux endroits tel que Radio France, l’Opéra Garnier, au Théâtre des Champs-Élysées, l'Opéra de Lilles, au Théâtre de l'Athénée, aux invalides... avec l’Orchestre National de France, le Freiburger Barockorchester, le concert de le loge o. , les Paladins sous la direction de Kurt Masur , d’Enrique Mazzola, d’Ivor Bolton, de Julien Chauvin, de Jérôme Correas mise en scène notamment par Christophe Rauck, Mariame Clément, Vincent van den ELSHOUT, François DE CARPENTRIES.

Guillaume Figiel Delpech
chant
Il découvre la musique à 7 ans en entrant au Conservatoire National de Région de Bordeaux dans la classe de violon. Il y étudiera ensuite le violon alto avant de s’orienter vers la guitare classique dans la classe d’Olivier Chassain. Il participera également aux chœurs d’enfant de l’Opéra de Bordeaux entre 1994 et 1996. En 2003 il rejoint la classe de chant de Jacques Schwarz au CNR de Bordeaux puis le suit au CNR de Toulouse en 2004 où il obtient plusieurs prix en chant et musique ancienne. Il se perfectionne en musique ancienne avec Jérôme Corréas. Il enseigne le chant lyrique au conservatoire de Reims et se produit régulièrement en tant que soliste ou dans différents ensembles réputés (Scandicus, Antiphona, Les Eléments, Les Paladins, Les Chantres de Saint-Hilaire, Ensemble Baroque de Toulouse, les Cris de Paris...).

 

Takahisa Aida

clavecin, orgue, chef de chant

Né au Japon, il étudie le clavecin à l’Université Nationale des Beaux-Arts et de la Musique de Tokyo, dans la classe de Masaaki Suzuki. Il y est diplômé avec mention très bien à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Il est lauréat premier nommé en clavecin du 23ème Concours International de Musique Ancienne de Yamanashi au Japon. Passionné par la musique française, il décide de poursuivre ses études à Paris. Il intègre alors le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où, en 2014, il obtient le master de clavecin avec mention très bien à l'unanimité et avec les félicitations du jury. Il se forme notamment auprès d’Olivier Baumont, Blandine Rannou, Kenneth Weiss et plus largement, à l’occasion de master-classes, avec Pierre Hantaï, Noëlle Spieth et Bertrand Cuiller. Takahisa Aïda poursuit actuellement une activité de concertiste, soliste et continuiste au sein des ensembles Les Contre-Sujets et La Jupiter. Il suit également un cursus professionnel de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Son parcours l’amène à se produire très régulièrement en concerts, tant en France qu’au Japon. Takahisa Aïda a été récemment invité aux résidences et concerts de musiques anciennes organisés à Ambronay, ainsi qu’à York en Grande Bretagne.

Isabelle Duluc
viole de gambe, violon
Après des études de violon au CNR de Bordeaux et une licence de musique (Bordeaux III), elle s'est consacrée à la musique ancienne en intégrant la classe de violon baroque d'Enrico Gatti (CNR de Toulouse) puis la classe de viole de gambe de Paul Rousseau. Diplômée du CNR de Bordeaux en viole de gambe et musique de chambre, elle participe régulierement à de nombreux concerts notamment ceux des Passions, de l' Ensemble Baroque de Toulouse, de Sagittarius, d'Orfeo, du Festin d'Alexandre, Les Chantres de Saint-Hilaire...

 

Benoît Fallai
luth, théorbe, guitare
Luthiste, théorbiste et guitariste, Benoît Fallai obtient son prix de guitare en 2010 dans la classe d'Arnaud Dumond. Il s'oriente ensuite vers la musique baroque au CNSM de Lyon avec Rolf Lislevand. Après avoir obtenu sa licence en 2016, il se perfectionne à la Schola Cantorum Basiliensis auprès d’Hopkinson Smith. Musicien sensible et passionné, il se consacre aussi bien au répertoire solo du luth qu'à l'art de l'accompagnement et de l'improvisation. Il est recruté par l'Orchestre Français des Jeunes pour les éditions 2015 et 2017. Il pratique également la musique indienne (musique carnatique avec l'ensemble Kalasri), le chant et différents styles de musiques populaires (Chanson française, Bossa nova, Negro spirituals, etc). C’est un mélange de toutes ces influences qui inspirera le répertoire du Duo Darshan qu’il a fondé avec la soprano Alice Duport-Percier.

 

Michel Coppé
violon, alto, méthode Feldenkrais
Après une approche de la musique ancienne auprès de Michel Kienner à la Haute école de musique de Genève, il est initié au violon baroque par Florence Malgoire. Ses études se sont poursuivies au CNSMD de Lyon dans la classe d'Odile Edouard où il obtient un master. Il se produit dans différents ensembles, en musique de chambre et théâtre musical : La Tempête, Les Chantres de Saint Hilaire, Duo Juan Gris, La Querelle. Il enseigne actuellement le violon baroque au CRR de Besançon. Sa pédagogie s'appuie sur le plaisir de la musique, et se nourrit de recherches historiques, de différentes démarches techniques et posturales, et de la méthode Feldenkrais dont il est praticien.

 

Benoît Bératto
contrebasse, viole de gambe, violone
Benoît Bératto découvre la musique auprès d'Auguste Augustin qui lui enseignera dans un premier temps la contrebasse et la viole de gambe, puis le violone. Il étudie la contrebasse avec Olivier Magnenat au Conservatoire de Musique de Genève. Son parcours artistique lui a permis de se produire en tant que continuiste sous la direction de grands chefs tels que Paul Agnew,, Sigiswald Kuijken, Jean Marc Aymes, avec le Concerto Soave, et Sandrine Piau. Il achève ses études de contrebasse baroque et de violone dans la classe de Richard Myron au CNSMD de Paris.

 

Barbara Bajor
basson, hautbois
Elle a débuté la musique à l’âge de 7ans en Pologne. Elle y obtient le baccalauréat avec diplôme de basson moderne, puis une maîtrise de basson dans la classe de Wojciech Orawiec. Elle obtient un prix de basson baroque au CRR de Toulouse avec Laurent LeChenadec et Augustin Humeau. En même temps elle découvre la dulciane. Elle se produit avec plusieurs ensembles en France et en Pologne. (Les Chantres de Saint-Hilaire, La Ricercata, Choeur Orfeo, Les Sacqueboutiers...) Elle se passionne aussi pour le chant.

BASEL_PLUCKS_©_Susanna_Drescher_030_prev
Barbara1.jpg